La presse en parle

Le club tenait son assemblée générale lundi. L’occasion de faire un bilan avant le grand bain de l’élite.

Le SA Trélissac respire la bonne santé à pleins poumons. D'autant plus qu'il y a quelques semaines, il a atteint son point culminant, avec le droit d'évoluer la saison prochaine en Fédérale 1, le plus haut niveau amateur.

Lundi, lors de l'assemblée générale, le président Pierre Laurent ne cachait pas sa satisfaction à l'issue d'une saison remarquable. « On était parti avec le maintien en point de mire et on termine premier de poule. En battant Nafarroa d'abord puis Millau, la montée était acquise sur le terrain. Après concertation avec joueurs, entraîneurs et dirigeants, c'était l'unanimité pour l'accepter. »

Le plus dur commence. « On est au pied du mur, prêts à construire de nouveau un maintien. On est le premier club amateur du comité et le deuxième dans la hiérarchie derrière le SU Agen. » Et le président de soupirer, de reprendre son souffle et de faire le constat exceptionnel.

« En huit ans, on est passé de la Première série à la Fédérale 1, à nous maintenant de garder solide la colonne vertébrale du club pour éviter une crise de croissance. On ne connaît pas la poule du championnat à ce jour, mais on sait qu'il y aura quelques grosses écuries, mais aussi des clubs qui comme nous ne roulent pas sur l'or. Je ne souhaite qu'une chose c'est que les déplacements soit les plus courts possible. » Mais ce n'est pas gagné. Le budget de 650 000 euros sera augmenté de 200 000 à 250 000 euros.

Avec Amélie Léger, le rapport sportif a mis en avant les bons résultats des différentes équipes. La réserve termine 6e. Les cadets, qui comptent 23 licenciés, ont également pris la 6e place de leur championnat. C'est mieux au niveau des juniors avec 30 licenciés ; ils terminent en tête de la poule et sont éliminés en demi-finale du Périgord-Agenais.

Pour leur septième saison, les filles de l'Entente Trélissac/Copo/Usan, qui comptent 38 joueuses dans leurs rangs, ont remporté dix victoires pour deux défaites. Elles terminent à la 2e place derrière Poitiers, battues en huitièmes de finale par les Pachy d'Herm (Landes). Le Rugby Féminin Périgord Blanc (RFPB) monte lui aussi en Fédérale 1.

L'école de rugby du SAT regroupe 120 enfants, 22 éducateurs : trois jeunes du club ont été sélectionnés en équipes départementales. À noter que le fonctionnement de l'école de rugby coûte plus de 16 000 euros au club.

Le coprésident Frédéric Soppelsa a présenté le rapport financier avec un solde positif d'environ 12 000 euros à la clôture des comptes, un total de charges de 457 000 euros pour un produit de 482 000 euros.

Le club recherche cadets

Le maire de Trélissac Francis Colbac qualifie la saison de mémorable. « C'est la première fois que nous montons aussi haut dans la hiérarchie. Je tiens surtout à féliciter l'école de rugby pour ses résultats, mais aussi pour le lien social qu'elle génère entra gamins et parents, cette ambiance festive autour de Firmin-Daudou fait plaisir à voir les fins de semaines. »

Une subvention exceptionnelle de 5 000 euros sera prochainement proposée en conseil municipal et renouvelée. Quant à la subvention de la mairie, elle est de 43 500 euros. Le Grand Périgueux devrait lui aussi apporter son obole.

Sans jamais prononcer son nom, la fusion avec le CA Périgueux est évoquée du bout des lèvres. Le président Laurent résume : « Il n'y a pas de place pour deux clubs en Fédérale 1 sur l'agglomération, c'est impensable, le débat est remis à plus tard. »

Côté effectif, le voile n'est pas levé, il y aura peu de départs. Exceptés Bastien Paulin et Frédéric Dubouch, ce dernier prenant en charge l'équipe réserve. Et il y aura bien sûr quelques recrues pour renforcer l'équipe. Pour l'instant, seul le nouveau manager général est connu. Il s'agit du conseiller technique régional du Limousin, Dominique Davanier.

Mais il faudra aussi mettre sur pieds une équipe cadets, comme l'expliquent Benjamin Mignot et des responsables de l'école de rugby. « Il manque des joueurs dans la catégorie pour avoir une équipe propre au SAT. En Fédérale 1, on ne peut plus constituer des équipes avec des ententes. »

Article paru dans le Sud-Ouest du 24 janvier 2016

Prochains matches

Aucun évènement à venir!

Prochaines manifestations

Aucun évènement à venir!

Entrainements

JUNIORS BALANDRADE

Lundi, mercredi et vendredi
18h30-20h30

CADETS TEULIÈRE B

Lundi et jeudi 19h-20h30 

ÉCOLE DE RUGBY

M6 et M8 : Samedi 10-11h30
M10, M12 et M14 : Samedi
10h-12h et mercredi 16h-18h

Devenez partenaire du SAT

Profitez des avantages du
Club Entreprises SAT 15
pour metttre en valeur votre entreprise auprès de notre fidèle et nombreux public, et pour développer votre business entre partenaires. Plusieurs formules sont disponibles pour tous les budgets.

CONTACTEZ-NOUS

Téléchargez notre brochure

Téléchargez notre dépliant

Fédérale 1 - Poule 3

  • Bagnères de Bigorre
  • Bergerac
  • Blagnac
  • Castanet Tolosan
  • Graulhet
  • Lavaur
  • Lombez Samatan
  • Rodez
  • Saint-Sulpice sur Lèze
  • Trélissac
  • Valence d'Agen

Les instances officielles

comite rugby dordogne logo-pa

 logo-ffr Logo 6 nations logo-irb